Sytevom - Le Tri se simplifie ! Tous les emballages dans le même bac.
  Sytevom Le Sytevom    Le traitement des déchets  Coopération inter-départementale
   

ATTENTION :
Les déchetteries du SYTEVOM seront
fermées le SAMEDI 11 NOVEMBRE 2017

Présentation

 

La coopération interdépartementale

Le nouveau schéma départemental de transport et de traitement des déchets est axé sur la proximité et sur la complémentarité des départements et  des installations disponibles.

Ce nouveau schéma se fonde sur la  synergie avec l'écopôle de Bourogne, le SERTRID (90). Cette installation se situe à proximité immédiate d'un bassin de population Haut-Saônois important, entre LURE et HERICOURT, bassin de population qui produit annuellement environ 10000 tonnes de déchets  à traiter. Le SERTRID a une capacité de 85000 tonnes/an.  A partir de 2009 et pour de longues années, le SERTRID présente un «  vide de four » d'au moins 25000 tonnes.  Les transports sont limités et rationalisés, avec un effet économique évident et un effet proportionnel sur l'impact carbone.

Le réseau routier dans ce secteur permet le transport des déchets d'HÉRICOURT jusqu'au SERTRID sans avoir à traverser aucun village. Cet échange produit une réaction en chaîne sur l'organisation des transports.

Voici un exemple parmi d'autres :
Avant le partenariat avec le SERTRID, 77% des déchets de VESOUL étaient acheminés à VADANS. (65km). 100% des déchets de VESOUL sont traités aujourd'hui à NOIDANS LE FERROUX. (20 km).

Le partenariat avec le SERTRID procure un grand nombre d'autres avantages : 

  • Pour le SERTRID lui-même, il permet  de mieux optimiser et d'amortir l'installation récente et moderne, il permet de prévoir un gisement régulier et de construire d'autres projets plus préventifs.

  • Pour les deux structures, il établit une amitié nouvelle qui ouvre la réflexion sur d'autres problématiques qu'on ne pourrait aborder isolément : nouveau centre de tri, organisation des collectes sélectives, relations avec d'autres partenaires.

  • Pour le SYTEVOM, ce partenariat engendre directement la réduction des tonnages d'ordures ménagères à enfouir sur le site de VADANS, situé au sud-ouest du département, restituant ainsi ce site aux déchets de proximité : GRAY, PESMES, MARNAY. Au lieu de 20000 tonnes en 2008, 12000 tonnes  seulement seraient enfouies en 2009.L'effet transport et proximité se répercute donc des deux côtés du département. Enfin, ce partenariat procure également la certitude de pouvoir longtemps optimiser l'installation de Noidans le Ferroux, qui se trouve bien proportionnée, et évite un nouvel investissement de 20 millions d'Euros à payer sur trente ans, soit la durée de vie moyenne d'un incinérateur.

La réduction des tonnages à enfouir sur le CSDU de Vadans permet : 

  • Un suivi encore plus attentionné d'un site classé ISO 14001, dans lequel toutes les améliorations encore possible peuvent être apportées sans être précipitées par des apports importants.

  • Un travail de compactage sur des surfaces moins importantes, et donc davantage de possibilités pour limiter les odeurs et les envols.

  • Un prolongement possible de la durée d'exploitation du site, donnant aux collectivités le temps de mettre en place les actions préventives imposées par le Grenelle.